25. Le Message des visiteurs

Revenons à cet extraordinaire document qui nous révèle les messages et contacts extraterrestres qui expliquent aux êtres humains que faire pour éviter la ruine du système qui nuit aux habitants de la planète Terre. Et pour cela, on va faire un résumé de ce précieux message sur cette page. Reprenons le document ci-dessous vers la 40ème minute.

Les formes lumineuses apparaissant dans le ciel, changeant de formes, et se matérialisant, puis se dématérialisant ne semblent pas intéressé les scientifiques et pourtant elles présentent un intérêt majeur (photos à l’appui).

Il est prévu que de prochaines générations seront domiciliées sur Mars. Cette tendance est déjà en pleine préparation avec la station spatiale déjà installée et c’est le premier pas vers le statut de l’homme comme citoyen de l’univers.

Quel est le but de cette station spatiale internationale ISS ?

 » La Station spatiale internationale, en abrégé SSI (surtout au Canada francophone) ou ISS (d’après l’anglais International Space Station), est une station spatiale placée en orbite terrestre basse, occupée en permanence par un équipage international qui se consacre à la recherche scientifique dans l’environnement spatial. Ce programme, lancé et piloté par la NASA, est développé conjointement avec l’agence spatiale fédérale russe, avec la participation des agences spatiales européenne, japonaise et canadienne.
Après de nombreuses études menées par la NASA dans les années 1960 et 1970, le projet est lancé en 1983 par le président des Etats-Unis Ronald Reagan,  , mais un coût toujours croissant et un contexte politique peu favorable aux grands programmes spatiaux civils retardent sa réalisation jusqu’en 1998.

En 1993, la Russie est invitée, pour des raisons géopolitiques, à devenir un acteur majeur du programme. Voir ICI ce qu’en dit Wikipédia (source)

« Avec Werner von Braun dans les années 1960, nous avons envisagé un programme spatial de grande ampleur pour nous rendre au delà de la lune, au-delà même de Mars et le 20 décembre 1989 au vingtième anniversaire de l’alunissage d’Apollo XI, que le président Georges Bush a proposé un nouveau programme à grande portée pour retourner sur la lune et pour nous rendre sur Mars et c’est un engagement à long terme. Le SSI est un laboratoire pour essayer de nouvelles technologies et les tester avec l’Initiative d’Exploration Spatiale IES comment de déplacer dans l’espace par exemple, cherche les technologies avancées.

Professeur Von Put Kamer parle et dit : » Nous avons essayé de nous projeter dans deux cent ans ; il parle de la quête de Dieu qui a aidé à aider à créer Star Trek : provoquer l’antimatière : se déplacer ailleurs. Lorsque la matière et l’antimatière se choque cela provoque une énergie incroyable. Il y a plusieurs techniques pour voyager dans l’univers interstellaire ou intergalactique. Il peut y avoir des systèmes que nous n’imaginons même pas.

Les visiteurs sont clairs dans ce qu’ils nous disent : « La race humaine se crée plus de problème qu’elle ne peut en résoudre« 

« Un changement est nécessaire pour assurer une transition sûre« .

Hans Peterson : « Ils sont ici pour nous avertir. Ils sont lancés ce programme il y a 2.000 ans environ ; ils sont très avancés technologiquement et spirituellement. Ils ont une technique permettant de prévoir ce qu’il va se passer dans le cosmos. Ils sont ici dans notre atmosphère : ils ont toujours été là. Ils sont ici en grand nombre et nous surveillent car ils savent ce que nous faisons que nous nous tuons de plusieurs manières.

Si nous ne pressons pas le bouton : nous nous empoisonnerons, si nous ne nous empoisonnerons pas , nous nous tuerons par trop d’habitants, par surpopulation ou plusieurs autres raisons ».

L’Energie est le sang même d’un société et c’est un outil qui doit être contrôlé.

Hans Peterson : » Ils circulent avec une énergie gratuie qu’ils tirent du cosmos et vous pourriez faire pareil avec votre voiture et tout ce qui nécessite de l’Energie… Il est donc possible que tout soit gratuit sur terre. Mais croyez vous que les industries minières, pétrolières etc soient d’accord ? Bien sûr que non : jamais ! ».

Voici ce que dit Thomas (nom ? inaudible) :

« Nous avons découvert avec la nouvelle physique moderne (et la physique quantique) c’est que le vide est une source d’Energie laissez moi vous expliquer de quelle sorte. Quant un oiseau se pose sur une ligne de haute tension, il repose sur un potentiel très élevé mais entre ses deux pattes, il n’y a pas de potentiel, pas de tension, et cela même de la ligne au sol il puisse y avoir 100 millions de volt ceci et un chiffre hypothétique pour donner un exemple… S’il touche avec une de ses pattes la moindre chose où il y aura de la tension il grillera.

C’est comme pour l’eau, il vaut mieux capter la pression plutôt que le courant : convertir la pression au courant : on peut le faire. De ce fait avec une roue à eau l’on peut obtenir une énergie gratuite et je peux prouver que l’énergie est là et on l’a déjà fait. La pollution quant à elle avec les énergies polluantes ne s’étend pas seulement au niveau de la planète terre mais bien au système entier du système solaire mais surtout la lune et le soleil car il y a un circuit entre ces trois objets. Il y a tout ce que nous ne voyons pas qui se produit et cela aussi dans les énergies libres et totalement propre et pure de toute pollution.

Nicolas Tesla a offert au monde l’onde magique comme énergie non polluante. Mais son offre a été rejetée.

Dans le journal de Wikistrike ici LIEN

« Par Rand Clifford – VT

Lorsqu’on a demandé à Albert Einstein ce que cela faisait d’être la « personne la plus intelligente », Einstein a répondu : « Je ne sais pas, vous devriez le demander à Nikola Tesla. »
Certains chercheurs remettent en question la validité de cet échange, en grande partie à cause de Tesla…eh bien, en 1934, à son 79e anniversaire, Tesla avait qualifié la théorie de la relativité d’Einstein de « … mendiant habillé de pourpre que les ignares prennent pour un roi ».
D’autres citations de Tesla dans le cadre de son désaccord public avec Einstein, concernant la théorie de la relativité :
– « … une masse d’erreurs et d’idées trompeuses violemment opposées aux enseignements des grands hommes de science du passé et même au bon sens … la théorie enveloppe toutes ces erreurs et sophismes et les revêt d’une magnifique tenue mathématique qui fascine, éblouit et rend les gens aveugles aux erreurs sous-jacentes. Ses représentants sont des hommes très brillants, mais ce sont des métaphysiciens plutôt que des scientifiques. « 
– « Pas une seule des propositions de la relativité n’a été prouvée. » (NYT, 7/11/1935, p.23).
Einstein était évidemment plus intelligent que n’importe lequel d’entre nous ; son « je ne sais pas, vous devriez le demander à Nikola Tesla » en est certainement une preuve à la fois subtile et profonde. Peut-être que tout dépend de la définition de « intelligent » ?
La vénération d’Einstein, historiquement et publiquement, semble presque totale. Sa renommée a été soudée dans l’esprit du public par ceux qui contrôlent l’esprit public, le Power Status Quo (PSQ).
Tesla est exactement l’inverse ; les preuves sont, aujourd’hui encore, accablantes. Essayez de trouver des gens aujourd’hui qui savent qui est Nikola Tesla – c’est ce que j’ai fait hier, au centre commercial de Spokane, dans le centre commercial de Northtown. J’ai approché des gens qui me paraissaient abordables avec une simple question : « Qu’est-ce que le nom ‘Tesla’ signifie pour vous ? »
Ne m’adressant qu’à des personnes sans téléphone à la main, j’ai finalement pu en trouver 66 avec les mains (et l’esprit ?) libres. Deux tendances se dégageaient ; pour les personnes de moins de trente ans, pas une seule n’est sortie des : « ….voitures électriques, les incendies de batterie, les accidents de voitures à pilotage automatique » du discours habituel du PSQ.
J’ai cependant pu trouver 3 personnes qui ont répondu : « Nikola Tesla ». Tous étaient entre deux âges. Oui, en fait, cinq pour cent connaissaient peut-être la personne la plus importante de l’humanité, Nikola Tesla.
Bien sûr, c’était un petit échantillon aléatoire. Mais cela suggère clairement le succès de l’opération du PSQ visant à soustraire Nikola Tesla de l’esprit du public. Cela rappelle la chanson immortelle des Pink Floyd, « Brain Damage » (de Dark Side of the Moon).
Alors, pourquoi l’homme qu’Einstein a déclaré être la personne la plus intelligente encore en vie, a été tant attaquée par le PSQ – jusqu’au point d’être presque une non-personne ?
Une chose qui illustre bien le conflit entre Tesla et le PSQ a été répétée à maintes reprises :
« La science n’est qu’une perversion d’elle-même si elle n’a pas pour but ultime l’amélioration de l’humanité ».
En attendant, le PSQ reste obsédé par son : « Arrêt du développement humain. » Songez à cette citation de William Casey, directeur de la CIA 1981-1987 : « Nous saurons que notre programme de désinformation est achevé quand tout ce à quoi le public américain croira sera faux ».
Bien sûr, à partir du PSQ, il y a une rhétorique concernant l’authenticité de la tirade de Casey sur la vérité. Cependant, pratiquement toutes les preuves/vérité de notre bourbier actuel la confirment.
*
Peut-être que cette lettre signée par Einstein résume tout ce que le PSQ préférerait entendre :
Albert Einstein
Old Grove Rd.
Nassau Point
Peconic, Long Island
2 août 1939
FD Roosevelt,
président des États-Unis,
White House
Washington, DC
Monsieur :
Des travaux récents d’E. Fermi et L. Szilard, qui m’ont été communiqués sous forme de manuscrit, m’amènent à penser que l’élément uranium pourrait être transformé en une nouvelle et importante source d’énergie dans un avenir immédiat. Certains aspects de la situation qui s’est présentée semblent exiger une vigilance et, si nécessaire, une action rapide de la part de l’Administration. Je crois donc qu’il est de mon devoir de porter à votre attention les faits et recommandations qui suivent :
Au cours des quatre derniers mois, il a été rendu probable – grâce aux travaux de Joliot en France ainsi que de Fermi et Szilard en Amérique – qu’il pourrait être possible de mettre en place une réaction en chaîne nucléaire dans une grande quantité d’uranium qui permettrait de produire de grandes quantités d’énergie et de grandes quantités de nouveaux éléments semblables au radium. Il semble maintenant presque certain que cet objectif pourrait être atteint dans un avenir immédiat.
Ce phénomène conduirait aussi à la construction de bombes, et il est concevable – quoique beaucoup moins certain – que des bombes extrêmement puissantes d’un nouveau type puissent ainsi être construites. Une seule bombe de ce type, transportée par bateau et que l’on ferait exploser dans un port, pourrait très bien détruire l’ensemble du port ainsi qu’une partie du territoire environnant. Toutefois, de telles bombes pourraient très bien s’avérer trop lourdes pour être transportées par voie aérienne.
Les États-Unis ne disposent que de très pauvres minerais d’uranium en quantités modérées. Il y a du bon minerai au Canada et dans l’ancienne Tchécoslovaquie, mais la source d’uranium la plus importante est le Congo belge.
Compte tenu de cette situation, vous pouvez penser qu’il est souhaitable de maintenir un contact permanent entre l’Administration et le groupe de physiciens travaillant sur les réactions en chaîne en Amérique. Une façon possible d’y parvenir serait de confier cette tâche à une personne qui a votre confiance et qui pourrait peut-être servir dans une fonction non officielle. Sa tâche pourrait comprendre ce qui suit :
contacter les ministères, les tenir informés de l’évolution de la situation et formuler des recommandations d’action gouvernementale, en accordant une attention particulière au problème de la sécurisation de l’approvisionnement en minerai d’uranium pour les États-Unis.
d’accélérer les travaux expérimentaux, qui se déroulent actuellement dans les limites des budgets des laboratoires universitaires, en fournissant des fonds, si nécessaire, par ses contacts avec des personnes privées qui sont prêtes à apporter des contributions à cette cause, et peut-être aussi en obtenant la coopération de laboratoires industriels qui disposent de l’équipement nécessaire.
Je comprends que l’Allemagne ait effectivement arrêté la vente d’uranium provenant des mines tchécoslovaques qu’elle a reprises. Le fait qu’elle ait pris des mesures si vite pourrait peut-être être compris au motif que le fils du sous-secrétaire d’État allemand, von Weizsäcker, est rattaché au Kaiser-Wilhelm-Institut à Berlin, où une partie des travaux américains sur l’uranium est en train d`être repris.
 Sincèrement vôtre,
Albert Einstein »

Nicolas Tesla

« Sans Nikola Tesla vos villes seraient toujours dans la pénombre : il a été un pilier dans cette possibilité électrique mais on n’a pas écouté ses moyens de recherche pour de l’Energie Libre ! Ce génie dont il est parlé montra une lampe éclairée sans prise de courant, il fit une démonstration publique en fournissant la lampe par son propre corps comme conducteur dit t’on comme un magicien…. mais sur ce site vous aurez plus de détails sur Nikola Tesla où il est moins idéalisé mais toutes ses recherches, sa vie sont expliquées et sur cette page vous avez la deuxième partie de sa vie et sur l’icône à droite au-dessus une radio se met en route avec un clic racontant son histoire et ses recherches en audio. ICI CLIQUEZ

Dans ce document, il est dit que nous sommes en retard de près d’un siècle car il n’a pas été tenu compte des recherches de Nikola Tesla. La suite expliquée c’est que les progrès de la science ne sont pas toujours des progrès , que les centrales nucléaires ne sont pas un progrès, les risques étant extrêmement inhumains. Il est dit aussi que toutes les armes et complexes militaro industriels produisent un monde devenu chaotique. Ainsi la citation de Nikola Tesla est bien réelle sur les progrès engendrés par la science dans des domaines de l’énergie et à des fins militaires de guerres et de destructions. Il y a en effet une espèce de sauvagerie moderne de conquête de pouvoir par l’argent et les biens, les monopolisations multiples des secteurs deviennent quelque peu criminogène pour l’humanité ainsi que les guerres de conquêtes n’ayant jamais réellement cessés au cours de l’histoire de « l’humanité » terrestre : les destructions actuelles sont assez monumentales dûes aux poisons, aux pesticides, au plastic lorsque l’on sait toutes les destructions animales, les cruautés diverses excercées sur la nature, la terre, les végétations, les abeilles tellement importantes pour polenniser, pour les variétés diverses de plantes et de légumes : nous assistons à un cataclysme de destructions en cinquante années de temps et un peu plus depuis l’ère de l’industrialisation qui a facilité la tâche certes. Les géants semblent toujours présents avec un pouvoir de fortune d’une minorité permettant tous les excès sur une majorité de personnes sur terre et, la destruction de civilisations saines, la destruction de forêts et d’un autre côté du travail de protection de la Nature sans aucune homogénéité et selon l’âme des fortunés tournés vers des actions positives ou tournés vers des actions destructrices.

John Hutchinson (Canada) actuellement toujours en expérimentation de différentes techniques assez novatrices et en harmonie avec la nature, permettrait avec ses découvertes, une révolution des énergies dans l’ensemble de secteurs importants pour les humains et, beaucoup semblent espérer en ces nouvelles technologies qui permettraient de sortit d’un système destructeur. Il reprendrait des recherches de Nikola Tesla pour poursuivre son travail et aboutir à des résultats positifs pour le monde si les scientifiques sont d’accord d’harmoniser les recherches, si les états sont d’accord pour ouvrir leurs consciences et se rendre compte que l’union fera la victoire et que toutes les bonnes volontés fassent preuve d’ouverture et d’une véritable conscientisation qu’une autre voie est possible. Qu’il serait souhaitable d’unir ces forces de Conscience du Bien pour sauver ce qu’il y a à sauver s’il en est encore temps après autant de destructions.

Objectivement, tout serait encore possible, avec de la force et des valeurs morales pour sauver la planète des périls en cours. Vous continuerez à écouter ce document car il y a de la justesse dans les propos tenus outre quelques erreurs. La Persévérance arrive à faire avancer positivement.

C’est aussi une lutte entre la notion de Bien et de Mal, cette longue lutte où certains disent : « Rien ne change sous le soleil ».

« Mon royaume n’est pas de ce monde » disait un certain Jésus-Christ, avec tant de justesse. Il ajouta : »Ce monde est dominé par le Mal ». Il ne se montre pas fataliste, il donne un espoir et cet espoir il est de tous les jours. Les humains ayant des responsabilités énormes sur le monde, peuvent prendre conscience et faire la part des choses, se trouveront aussi devant des obstacles de taille et face à des pressions. Les prises de conscience face aux Réalités ultimes permettront une issue positive pourvu que l’on s’attelle à cette tâche d’ouverture à précisément ce royaume qui n’est pas de ce monde et d’accepter de recevoir les boucliers nécessaires à faire une résistance accomplie avec des forces et des connaissances supérieures qui sont déjà présentes et devraient être enfin mise en oeuvre en tenant compte de tous les critères géographiques et en tenant compte des droits des hommes et des enfants.

Sans moralité, sans balise, sans discipline, où peut t’on arrivé ? Sans ordre, règne le désordre. Sans moralité règne l’immoralité. Sans Amour règne la Haine. Faire appel à plus avancé et progresser avec ce que nous offrent ces possibilités d’Ouverture et d’Etudes permet de recevoir les Solutions aux problèmes dont est affligé très lourdement une Terre sous domination du Mal Absolu actuellement déchaîné. Alors que le Bien et la Bienveillance se trouvent tout à côté de nous et en nous, tout à côté des êtres de bonne volonté.

N’attendons pas, chacun réalise ses tâches le mieux possible et évite l’utilisation de produits nocifs pour la terre et pour son propre corps et celui de ses proches. Si chacun réalisé des pas en avant et avance avec lucidité et discernement le chemin s’ouvre a lui de manière propice. La foi est une élément vital ainsi que le travail intérieur au niveau de l’âme, de la Conscience et des prises de conscience quotidienne. Encourager toutes les actions positives et pacifiques. Chacun a sa mesure : c’est avec les petites choses que l’on réalise les grandes choses. Le sensationnalisme n’apporte rien de plus à la véritable vie.

L’humilité et la simplicité sont des critères précieux ce qui ne signifient pas de se rabaisser auprès de nos amis et connaissances, cela est plus profond et se situe dans le mot Respect des valeurs de sincérité et de Vérité dans un monde où le mensonge prend trop de place et la séduction, tentations diverses à négliger l’essentiel : le Respect et le Discernement face à tous les pièges des surconsommations et des manipulations diverses.

Bonne lecture.

Merci à tous ceux qui ont apporté leur contribution aux travers de différents documents cités permettant la rédaction de cet article. La vérité qui se dégage de certains documents peuvent choquer l’image que l’on pouvait accorder à telle ou tel évènement mais, ne vaut t’il pas mieux marcher les yeux ouverts ? D’autre part, à nous de faire la part des choses dans tout ce qui est rapporté.

© Colinearcenciel ou ©Coline Arcenciel

Laisser un commentaire